Il y a 13 signes du zodiaque, avez-vous déjà entendu parler du Serpentaire ?

Tout le monde connaît les douze fameux signes du zodiaque. Ce système de classement repose sur les constellations observables dans le ciel. Mais il y a un problème : récemment, la NASA et les astronomes réfutent ce classement. La raison est qu’ils affirment l’existence d’une treizième constellation : le serpentaire.

Signes du zodiaque : caractère du Serpentaire

Tout comme le Bélier, le Lion et le Sagittaire, le signe du Serpentaire s’inscrit dans l’élément « feu ». Les astrologues postulent que les individus qui sont nés sous ce signe se démarquent par leur sagesse, leur aspiration au pacifisme et leur sens de l’esthétique. Ils ont aussi une très bonne aptitude à la réflexion. Ces individus ont également une attraction pour l’ésotérisme. En amour, ils sont de nature possessive et jalouse.  Si vous vous y reconnaissez, c’est bien parce que vous êtes nés sous ce signe, bien que vous pensiez jusqu’alors faire partie des signes du Sagittaire. Cependant, sur le sujet de l’existence de ce 13ᵉ signe, astrologues et astronomes ne sont pas du même avis. Alors que les astronomes travaillent sur la base de démonstrations, les astrologues émettent des suppositions. Pour ces derniers, la théorie du signe du Serpentaire n’a pas lieu d’être.

Signe du Serpentaire et dates de naissance correspondantes

Si l’on considère que ce fameux 13ᵉ  signe du Serpentaire existe vraiment, alors, tout comme les autres signes du zodiaque, il permet de caractériser les personnes nées entre le 29 novembre et le 18 décembre. Se situant entre le Scorpion (du 23/10 au 22/11) et le Sagittaire (du 23/11 au 21/12), il viendrait alors chambouler tout le classement astrologique que l’on a toujours connu. La constellation également dite Ophiuchus s’inspire du personnage mythologique grec représentant un homme qui a un serpent entre les mains. Les individus nés sous ce signe privilégient l’harmonie et ses traits de caractère se rapprochent beaucoup de ceux du Sagittaire et du Scorpion.

Serpentaire : ce que pensent les spécialistes

Si l’on considère qu’il y a désormais 23 parties en astrologie, on devra changer de calendrier. Pour l’heure, les débats concernant la prise en compte du signe du Serpentaire sont loin d’être clos. Faut-il considérer que les astrologues qui réfutent la prise en compte de cette constellation ont tort ? Les prédictions avant l’apparition de ce treizième signe sont-elles donc fausses ? Le sujet est complexe. Si certains considèrent le Serpentaire, d’autres choisissent de l’ignorer, car en astrologie, on n’élabore pas les thèmes astraux sur la base des constellations du répertoire astronomique.

Définition astrologie : que sont les planètes transpersonnelles ?
L’astrologie : des liens entre le physique et le psychique